Connectez-vous S'inscrire
Menu
Artensia Artensia

Votre serre maraichère citoyenne - 63810 Cros

Artensia



La fresque des imaginaires


La fresque des imaginaires
La crise écologique est une crise de liens au vivant qui nécessite de (re)interroger le « Grand Partage » (la séparation « Nature/Culture ») qui a commencé en Europe à la Renaissance avec l'émergence de l'individualité. Comment nous situer dans le monde, dans un contexte dont nous faisons partie, mais au centre où nous ne sommes pas nécessairement situés, et où nous découvrons la multiplicité des réseaux d'interdépendance qui lient humains et non humains ?

L'ambition de la "Fresque des Imaginaires", c'est de sortir de cette crise des imaginaires en faisant émerger des imaginaires écologiques positifs, responsables et désirables. Façonner en petits groupes une autre vision du futur à partir d'autres façons d'être au monde qui existent déjà dans la réalité ou ne sont encore que le fruit de notre imagination.

"La fresque des imaginaires", c'est un atelier de 3 heures qui permet aux participants de se projeter dans des modes de vie responsables et désirables en s'inspirant de 4 " visions de la relation homme/nature ". Elle est thématique, par exemple : habiter sur terre en 2030.

Les 4 « visions de la relation homme/nature » qui s'illustrent dans la fresque des imaginaires sont celles de la psychosociologue Nicole Huybens (2011) qui a travaillé sur les courants majeurs de l'éthique environnementale : les humains comme individus exploitant la nature pour les anthropocentristes, la vie et l'ensemble des espèces menacées par les humains pour les biocentristes, la communauté biotique pour les écocentristes dont les humains font partie et les êtres vivants comme individus en interaction dans un lieu donné pour le multicentrisme.

Au début de l'atelier 4 imaginaires sont posés pour donner de l'air aux imaginaires des participants. Sur la base de ces imaginaires, les participants sont invités à réfléchir à ce qui est vraiment important pour eux, à s'ouvrir aux humains et non humains et finalement à prendre conscience que nous sommes tous des êtres vivants sur une même terre. Enfin, les participants imaginent comment ils souhaiteraient habiter sur terre en 2030 si le thème choisi est celui-ci.

Si vous souhaitez organiser une animation de type fresque dans votre établissement ou territoire, merci d'envoyer votre demande en cliquant ICI 
Lu 106 fois

Projet Artensia | Eco - Ateliers | Horaires d'ouverture | Webmagazine | Histoire d'Artensia | Participer | Contact | Newsletter | Intranous